Étiquette : Voyage

L’aventure pour quoi faire

Introduction :

Lorsque j’ai commencé à lire des récits de voyages, je m’intéressais à la notion même de ce qu’était voyage. J’ai trouvé à travers les récits de voyages quelques éléments de réponse sur la définition de l’aventure et ce que cela apportait. Je me suis posé cette question : A l’heure ou la technologie rapproche les hommes, peut on encore vivre l’aventure aujourd’hui ? Peut on envisager d’autres façons de voyager ? L’œuvre dont je vais parler dans cet article apporte certaines réponses.

Osons osons il en restera toujours quelque chose *

L’aventure pour quoi faire ? Au édition Points Aventure (186 pages)

* Titre d’un chapitre présent dans le livre

Auteurs :

Sylvain Tesson écrivain voyageur

Jean-Christophe Rufin, Sylvain Tesson, Bruno Corty, Tristan Savin, Jean-Claude Guillebaud, Olivier Frébourg, Laurent Joffrin, Gérard Chaliand, Martin Hirsch, Olivier Archambeau, Patrice Franceschi.

Tous les auteurs présents dans ce livre sont de professions diverses qu’ils  soient écrivains, journalistes, poètes, médecins,  historiens. Ils définissent chacun à leurs manières l’esprit d’aventure en relatant des souvenirs, des faits historiques ou encore des rencontres.

Chaque chapitre introduit l’auteur qui nous raconte son aventure.

Contexte :

Patrice Franceschi est l’un des créateur avec Patrick Gambache et Marie Leroy de la création de la collection POINTS AVENTURE

En octobre 2012 Patrice Franceschi accompagné d’écrivains et de critiques littéraire se retrouvent dans un restaurant. Tous tentent de répondre à une question complexe :

Comment définir l’esprit d’aventure ?

De retour dans les bureaux du groupe d’édition la Martinière l’idée de créer une nouvelle collection autour de l’aventure est née. Cette série  est intitulée « Points Aventure ». Elle a pour but de réunir des spécialistes du voyage et de l’aventure pour qu’isl puissent partager leurs expériences. « L’aventure pourquoi faire » est le premier livre de cette nouvelle collection.

La devise de cette collection est riche de sens

L’avis du globe-lecteur :

Ce livre est une véritable pépite, j’ai vraiment apprécié découvrir l’avis de tous ces auteurs sur ce sujet. Leurs expériences et leurs connaissances m’ont permis de voir qu’il y a d’autres façons de vivre l’aventure ( Je pense notamment à Martin Hirsch auteur de la Lettre perdue qui parle de l’engagement et du volontariat ). Ils  nous montrent qu’il y a d’autres alternatives au voyage

Olivier Archambeau est le président de la Société des Explorateurs Français depuis 2006

 

 

 

Je souhaite mettre en avant un passage qui m’a particulièrement plu écrit par Olivier Archambeau, lors d’un séjour à Istanbul. En consultant l’annuaire des membres de la société crée en 1937 dont il est le président il se fait cette réflexion :

 

 

 

 

 

Le très large éventail de professions présenter dans cet annuaire prouve que l’aptitude à vivre l’aventure était bien davantage une question d’hommes que de métiers. »

Ce passage m’a plu il nous montre que l’aventure est à portée de tous dès l’instant où la volonté est présente.

Ce livre m’a permis de découvrir de nombreux écrivains que je connaissais pas, mais également d’apprécier leurs plumes. Une belle manière de les apprécier avant de s’intéresser à leur bibliographie.

J’ai aimé les différents points de vue de chacun,. La manière  d’évoquer l’aventure par un souvenir de voyage, un fait historique ou encore une rencontre.

Le seule reproche que je ferais à cette oeuvre c’est qu’il manque de plumes féminines. Pourtant dans le paysage littéraire ce n’est pas ce qui manque  Sarah Marquis, Stéphanie Bodet pour ne citer qu’elles . J’ai espoir de voir réparer dans les prochains ouvrages de la collection cette erreur.

Recommandations :

Je vous conseille ce livre pour découvrir de nouveaux auteurs et de nouvelles façons de vivre le voyage. J’ai le sentiment que cette collection « Points aventure » va nous emmener a la rencontres d’auteurs différents.

Ce livre devrait trouver sa place dans la bibliothèque de tout » bourlingueurs et bourlingueuses »  avides de découvertes.

N’hésitez pas laissez un commentaire en bas de l’article, venez faire un tour sur la page facebook du blog, ou je parle d’anecdotes autour du voyage,  je partage des expositions, des conférences…

A bientôt sur les routes littéraires et d’ici là bonne lecture !

Sources :

  • Toutes les images présentes dans cet article ont été trouvées dans Google images, mise à part celles du livre et de la devise prise par mes soins.
  • Le contexte de rédaction de l’oeuvre dans la préface présent dans le livre  » L’aventure pour quoi faire ?  » édité chez Points Aventure

 

 

Categories: Sur les routes du monde Tags: Étiquettes : , , ,

Bristol

Introduction:

En novembre 2013 dans le cadre de mes études j’ai eu la chance de partir à Bristol en Angleterre pour une durée de trois semaines. Je travaillais dans une Brasserie appelé Bordeaux Quay dans le centre ville sur les quais de L’Avon.

Bristol est situé a l’ouest de l’Angleterre et fait face à Cardiff.

Les choses à voir ou à faire la bas :

Une vue de bristol depuis les quais

Je vous conseille de visiter le centre ville si vous souhaité vraiment ressentir l’ambiance de la ville. Tous s’anime au tour de l’Avon (du gallois Afon qui veut dire rivière) la rivière qu traverse la ville. La plupart des restaurants et des pubs se situe non loin d’elle, de nombreux quais ont été aménagés le long de cette dernière. Arreter vous en terrasse à l’heure du « Tea time » ( je vous recommande la terrasse de la brasserie Bordeaux Quay, bien exposé et il dispose d’une très belle gamme de thés).

Il s’agissait du lieu ou les futs de sherry était embarqué sur les bateaux à destinations de Bordeaux(d’où le nom)

Les quais de l’Avon qui longe la rivière sur des kilomètres.

Un Taxi Boat qui a du chien

En prenant un peu de hauteur, visiter Bristol Cathedral un splendide édifice. Si la visite de la cathédrale vous intéresse moins vous pouvez toujours vous ré-hydrater au Greenhouse, un pub étudiant lui faisant face ( Une bonne ambiance, de la bonne bière et de la bonne musique : le trio gagnant)

Bristol Cathedral

College green

Vous pourrez également quand le soleil est de sorti flâner dans les parcs de Bristol, le temps d’un café ou d’aller vous dorer la pilule dans l’herbe. Vous croiserez beaucoup de statues dans les espaces verts, Bristol est le terrain de jeu des Artistes (Je vous laisse allez découvrir la statue prés d’un banc situé non loin de l’aquarium, elle est assez drole).

Lorsque la nuit tombe les enseignes des bars s’allume, la vie nocturne s’éveille (Allez faire un tour au  Harveys Cellars un très bon bar situé dans une cave vouté ou vous pourrez apprécié de bon sherry). Beaucoup de bars à ambiance se trouve en ville, pour tous les gout musicaux de chacun (Mes collègues de travail m’avais fait découvrir un bar ou l’on passais du reggae, mais j’avais un peu trop abusé de la bière pour m’en souvenir)

Bristol by night (Il s’agit de la rue ou se trouve le Harvey’s cellar)

Monter prés de l’imposant Clifton Bridge pour apprécier le panorama sur la ville et son grand parc,ou il est agréable de se balader en fin de journée.

Clifton bridge et le panorama sur la vile

Anecdotes sur ce voyage :

J’étais là bas le jour du 11 novembre, j’ai pu voir ainsi l’importance que les britanniques apporte à ce jour (Les soldats en uniforme faisant le salut en passant devant les monuments aux morts, les familles venant poser des gerbes a tout heures de la journée.) Mais mon souvenir le plus marquant fut pendant le service du midi à la Brasserie. A 11h59, on m’a demander de m’arrêter pour respecter la minute de silence; j’ai été surpris de voir que tous le monde en faisais de même parent comme enfant. J’ai reçu une belle leçon ce jour là.

Un 11 novembre a Bristol

Un matin en me rendant au travail, une foule de gens était rassemblé devant le musée Arnolfini entouré de nombreuses chaines télévisé. J’appris en arrivant au travail, qu’il s’agissais d’un casting pour le film Stars Wars: The force Awakenings.

J’avais postulé en tant que Chewbacca. Mais il ne m’ont pas pris trop de poil il m’ont dit.

J’ai pris beaucoup de plaisir a découvrir cette ville sa culture, son histoire, sa vie nocturne. C’est une ville qui n’as pas oublié son histoire et qui est tourner vers l’avenir, ville cosmopolite ( dans mon travail il y avait très peu d’anglais mais des nationalités du monde entier.) C’est une ville jeune et dynamique j’en garde un très bon souvenir.

Pour terminer une petite compilation de clichés pris en ville :

Quelques bons plans avant de partir :

  • Privilégier les transports en commun les lignes de bus vous emmène vraiment partout et meme en dehors de la ville. je prenais des tickets à la semaine cela me coutais 13 livres pour les adultes 18,50 livres. pour plus d’infos allez sur First
  • Le soir à la sortie des bars ou des boites a partir de minuit les taxis sont moins chers. C’est bon à savoir, surtout si l’on à un peu trop abusé du cidre ou du gin ( ils ont une trés belle production locale.

Une petite carte pour récapituler tous les lieux cité dans l’article. ( J’ai rajouter Cabot Circus le centre commercial de bristol c’est à faire )

J’espère que ce premier article voyage vous auras plus, et qui vous donneras envie de visiter cette ville.Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser en commentaires Si vous avez également des bons plans sur la ville profitez en pour les partagé.

A bientôt et bon voyage

 

Categories: Un regard sur le monde Tags: Étiquettes : , ,